Frère de Loup

Frere de loup

Auteur : Michelle Paver

 

Résumé :

Torak, douze ans, voit l’Ours tuer son père. Seul dans la Forêt, il n’a d’autre choix que de faire face à son destin, avec, pour toute aide, les dernières paroles énigmatiques de son P’pa. De rencontres en épreuves, Torak apprend la dure réalité : il est Celui-qui-écoute, l'unique être capable de sauver les clans en se débarrassant de l’Ours…

Mon avis :

Ce premier tome de la série Chroniques des Temps Obscurs de Michelle Paver annonce tout de suite la couleur : le rythme est haletant, l’écriture simple et fluide, l’univers et les personnages maitrisés.

En effet, Michelle Paver nous offre de nombreuses - mais courtes - descriptions du monde de Torak : une forêt d’il y a 6 000 ans. Les indications du mode de vie et des croyances permettent une plongée dans cette fabuleuse époque. Les esprits et le chamanisme côtoient les techniques de chasse et de soin. Les valeurs prônées tout au long du récit (par exemple le respect de la Nature) font du bien au moral !

Les personnages sont authentiques, se dévoilent petit à petit, avec quelques surprises à la clef ! J’aime particulièrement les passages où le narrateur se positionne du point de vue de Loup. Pour moi, c’est vraiment la touche d’originalité du roman.

Les péripéties se succèdent, mais ne se ressemblent pas. Chaque nouveau chapitre révèle son lot de bouleversements : pas le temps de s’ennuyer !

L’écriture reste simple (le livre se destine à la jeunesse), mais les adultes y trouveront aussi leurs comptes.

Pour conclure : une histoire addictive !

 

*Iléana*

Commentaires (2)

Iléana

Bonjour Tom,

Ravie de lire que ma chronique vous a plu ! =)

En fait, Torak doit sacrifier "le sang de son coeur à la Montagne" (je cite la prophétie), c'est à cet instant qu'il comprend la signification de cette phrase : "le sang de son coeur" est Loup. Il doit donc sacrifier Loup à la Montagne, avec le Nanuak, bien sûr, pour rendre ce bien précieux à la Montagne et attirer l'Ours là-bas. C'est pourquoi il ordonne à Loup, qui tient le Nanuak entre ses crocs, de partir dans la Montagne.

C'est ce que j'ai compris, en tout cas !

À bientôt,

Tom
  • 2. Tom | 26/03/2017

Bonjour,
Je viens de finir le livre et je suis ravie de trouver quelqu'un qui l'a si bien résumé ! Peut être pourriez vous toutefois m'expliquer la fin que je n'ai absolument pas compris : lors des deux dernières pages il dit qu'il "sait ce qu'il doit faire" par rapport à la prophétie, et envoie Loup au sommet de la montagne. Mais qu'est ce qu'il est sencé faire au juste ? Merci de votre précieuse aide ! :)

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×