Créer un site internet

Tome 1 : L'aube d'une destinée

Les eferide

Auteure : Cindy Defosse

 

Résumé :

La fin de l’enfance de Leïna est imminente, lorsqu’une suite d’événements tragiques survient autour d’elle. Poussée par le destin, elle décide de quitter son village. Commence alors un voyage passionnant qui la mène au-devant de multiples rencontres, bonnes comme mauvaises. Leïna découvre un monde bien différent de ce qu’on lui a toujours enseigné.
Petit à petit la destinée de la jeune fille se dessine. Elle se voit confier une mission de la plus haute importance : celle de trouver et rassembler les cinq trycals.

Mon avis :

Après les cent premières pages (sur 400) quelque peu difficiles, l’histoire m’a embarquée.

L’univers de Cindy Defosse se révèle féérique et extrêmement dur. Dur parce que Maïa, la planète, se soulève ; et qu’elle recèle également tout un tas de créatures plus ou moins sanguinaires. Féérique parce que chaque être que l’on rencontre habituellement dans les romans fantasy signent présents, mais détiennent une touche d’originalité appréciable. Si vous avez besoin d’un renouveau dans ce style littéraire, laissez-vous séduire !

 

L’auteure n’épargne pas ses personnages, loin de là ! Et la fin ! Rha, mais quelles chutes !!! Je me suis retenue à grand-peine d’envoyer un message boudeur à Cindy Defosse, pour lui exprimer toute ma tristesse et mon désarroi ! Pour savoir de quoi je parle, il vous faudra patienter jusqu’aux dernières pages… mais comme les péripéties se succèdent, vous ne verrez pas le temps passer.

 

J’ai adoré les deux personnages secondaires, Elbor et Faënor, qui contribuent à rehausser la personnalité de Leïna. En particulier Elbor, qui la remet régulièrement sa place et lui fait bien comprendre que lui et son frère ne sont de preux chevaliers à son service. Leïna apprend et évolue grâce à eux, et gagne petit à petit en assurance et en maturité. Une évolution louable, qui lui donne de la profondeur.

 

Les descriptions ne sont ni trop longues ni trop courtes et permettent de s’immerger complètement dans ce nouveau monde. Pourquoi ai-je eu du mal avec les dix premiers chapitres ? Je sortais d’une phase intensive de bêta-lecture, et j’avais donc gardé la manie de buter contre tous les verbes ternes (faire, être, avoir…) et de tenter de trouver des synonymes. Quelques coquilles se glissent ici ou là, aussi. La plume de l’écrivaine reste tout de même fluide et agréable à lire, une fois mon cerveau rebasculé en mode « lectrice », je l’ai appréciée !

Hâte le tome 2 !

 

*Iléana*

 

Un grand merci à Cindy Defosse pour ce service-presse.

Pour vous procurer L’aube d’une destinée, le premier tome de la trilogie Les Éférides de Cindy Defosse : http://www.sudarenes.com/ecrivain_96.htm

Pour discuter avec l’auteure : Facebook

 

 

 

Troisième et dernière chronique pour le Printemps de L’imaginaire Francophone, je pourrais bientôt signer mes chroniques « Mage Iléana » ! xD

Défi atteint ! Peut-être viserais-je la prochaine étape : Scientifique Fou.

Le PIF est un challenge littéraire organisé par Zahardonia, du blog Monde Fantasy, qui a pour but de promouvoir la littérature imaginaire francophone des auteurs autoédités ou des petites maisons d’édition.

Pour tout savoir, par ici : Défis littéraires

Ajouter un commentaire

Anti-spam
 
×