Les quatre filles du Dr March

Filles du dr march 5

Auteure : Louisa May Alcott

 

Résumé (4ieme de couverture) :

Lorsque le docteur March doit quitter sa famille pendant la guerre de Sécession, sa femme et ses quatre filles doivent apprendre à vivre seules. Et avec des caractères aussi différents que ceux de Jo, un vrai garçon manqué, Meg, qui rêve de trouver un bon mari, Beth, souvent en retrait, et Amy, une petite peste, la maison promet d’être particulièrement animée…

Mon avis :

À force d’entendre parler de ce classique, je me suis lancée !

Mon avis sur ce livre est plutôt mitigé. Je lis régulièrement des histoires classées « jeunesse », et je les apprécie ; j’aime aussi les romans écrits au XIXe siècle, mais le mélange des deux s’est révélé parfois barbant.

C’est la quête de perfection des quatre sœurs (Meg, Jo, Beth et Amy) qui m’a le plus lassé. La morale se glisse derrière chaque mot, alourdissant le texte et rendant le message de l’auteure trop gros. C’est dommage, car les valeurs prônées sont belles et traversent les âges. Mais j’ai vraiment eu l’impression de lire le « Manuel de la parfaite demoiselle », ce qui m’a parfois gâché le plaisir de découvrir la vie de cette famille pendant la guerre de Sécession.

Cette fiction est vraiment axée sur l’évolution personnelle des quatre sœurs, ce qui est, à la longue, un peu lassant. Une touche de romance aurait pu y avoir sa place (notamment entre Laurie et Jo), mais là encore, j’ai eu l’impression que l’auteur refusait de faire passer ce sentiment-ci. Ces deux protagonistes ont quinze ans, l’âge du premier amour pour nous, mais pas du tout dans les années 1870 !

La plume de Louisa May Alcott est tout de même un plaisir à lire. Les descriptions sont parfaitement maitrisées, tout comme le déroulement de l’histoire. Il faut aimer le français de XIXe, mais d’une manière générale, ce livre se lit vraiment facilement.

En bref : contente d’avoir découverte cette écrivaine et ce classique, mais l’histoire en elle-même m’a paru un peu simplette !

 

*Iléana*

Commentaires (1)

Aydan
Coucou

Quand j'étais petit je regardais le dessin animé et j'aimais beaucoup, Jo me faisait beaucoup rire. Adolescent, j'ai lu une version du roman, j'ai bien aimé aussi, mais il est vrai que les moeurs de l'époque et les nôtres, le jour et la nuit! Tout le monde parait "coincé" du coup, lol.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×