L'éclosion

81f5ny89q1l ac ul436

Auteure : Claire Huth

 

Résumé :

Enfermée dans son cocon d’habitudes, Virginie ignore tout des changements à l’œuvre dans sa vie. Le papillon sait-il qu’il va éclore ?

C’est l’éternelle histoire de l’Univers qui conspire pour qu’on obtienne exactement ce dont on a besoin.

De bouleversements en prises de conscience, Virginie acceptera-t-elle de quitter sa routine rassurante pour conquérir son ciel ?

 

Mon avis :

Quand j’ai lu le résumé sur Facebook de ce nouveau roman de Claire Huth (alias Blue Indigo), il m’a tout de suite attiré. Quelques jours plus tard, elle a dévoilé la couverture et là, j’ai craqué !

 

À vrai dire, connaissant un peu l’univers « spirituel » de l’écrivaine, je savais d’avance que les messages me parleraient. Celles et ceux qui me suivent en tant qu’auteure (et qui ont lu L’Éveil), s’y retrouveront sans conteste ! Instant présent, permaculture, émotions, lien à la Nature et communication avec les Êtres… Ce texte est à la fois un condensé et une introduction tout à fait digeste aux nombreux bouquins de développement personnel.

 

Dans ce court roman, donc, place à la « conspiration de l’Univers ». Si Virginie, au début, se laisse balloter par l’impétueux courant de la vie (et surtout par les femmes qui l’entourent), ses prises de conscience percutantes, mais tout en finesses, lui permettent d’évoluer. Les changements dans sa façon d’être et d’aborder son quotidien sont subtils, mais bien présents. Une évolution que j’apprécie particulièrement chez les personnages des romans en général.

 

Les nombreuses péripéties (en réalité ces fameux rendez-vous de la vie qui ne nous laisse guère le choix !), maintiennent un rythme de narration soutenu et offre une lecture rapide. J’ai été surprise un bon nombre de fois, et pour tout vous avouer, si, au début de ma lecture, j’essayais de deviner où tout cela mènerait Virginie, j’ai vite lâché l’affaire ! L’auteure m’a ensuite guidée et j’y ai pris beaucoup de plaisir ! La fin ouverte laisse peut-être présager un second tome. C’est ce que j’espère, en tout cas !

 

La plume de Claire Huth a gagné en maturité. Son vocabulaire s’est affiné, ses descriptions (notamment de l’Institut de Sauvegarde du Monde, cf extrait), m’ont transportée.

 

J’ai également bien aimé la liste de ses sources, en dernière page du bouquin. De quoi alimenter ma PAL et peut-être la vôtre aussi !

 

À lire et à commenter sur Amazon, car ce récit participe au Prix du développement personnel.

 

*Iléana*

 

Je remercie Claire Huth pour ce service-presse.

Achetez L’éclosion sur Amazon.

Extrait :

« Honora me dirige vers un canapé couleur framboise où des coussins verts acidulés sont posés. La table est jaune. Le parquet est bleu. Mon environnement de travail habituel est plutôt dans des tons neutres : gris, beige, écru. Je suis submergée de couleurs. Des souvenirs tentent d’apparaître. Je les repousse. Ce n’est pas le moment d’être nostalgique. Une tasse avec des dessins enfantins se retrouve entre mes mains. La cafetière à la main, Honora attend que j’aie fini de retourner l’objet dans tous les sens pour me servir. Je lui tends enfin en questionnant :

— Vous accueillez des petits ?

— Pas du tout. Que des adultes. Asseyons-nous que je vous explique le poste à pourvoir au secrétariat.

Nous prenons place sur le canapé. Il y a des sous-bocks rigolos sur la table pour poser nos mugs. Honora se cale dans un coin, un coussin dans le dos, une jambe repliée sous ses fesses. Elle s’est déchaussée, ses ballerines expulsées sous la table. L’ambiance de travail est cool dans cet institut. Jamais je ne pourrais me permettre une telle liberté sur mon lieu de travail. Je reste assise bien droite, un peu crispée. Je suis sûre que c’est un test, comme ces gens qui adoptent des comportements aberrants parce que tous les autres le font. Je ne suis pas un mouton. »

Ajouter un commentaire

 
×