Mère de Laurent Huguelit

Mere laurent huguelit

Auteur : Leurent Huguelit

Mama Éditions

 

Résumé de l'éditeur :

« J’ai des choses à dire à mes enfants… » 

Invité par la forêt amazonienne à lui prêter sa plume, Laurent Huguelit nous fait découvrir l’enseignement de ce grand esprit que les peuples indigènes appellent « Madre » – la Mère.

Présentation

C’est lors d’un séjour en Amazonie que l’auteur a été désigné porte-parole de la grande forêt par l’esprit de la mère de toutes les mères en personne. Conformément au contrat spirituel qui s’est lié au sein de cette matrice végétale, Laurent Huguelit a mis sur papier les paroles, les visions, les impressions et les anecdotes que la forêt lui a demandé d’exprimer. C’est un enseignement prodigué par la nature qui nous est livré dans ces pages, un pèlerinage au cœur de la grande famille du vivant. On y croise, tour à tour, l’arbre ancestral, la clarté de la conscience, la compassion, les chamanes et leurs chants de guérison – mais également, parce que tout doit être connu, les affres de l’obscurité. Avec Mère, l’intention de la forêt est de rétablir le lien sacré qui relie l’humanité à la planète Terre, pour qu’une nouvelle conscience puisse émerger – et pour que les enfants de la forêt retrouvent celle qui les a vu naître et grandir. Pour qu’ils la respectent, la préservent et l’aiment.

 

Mon avis :

Un ouvrage fabuleux et tout à fait accessible.

 

Eh oui ! C’était un peu ma crainte en choisissant ce livre à la bibliothèque : pour avoir lu quelques bouquins qui traitent de chamanisme, je savais que le sujet peut parfois être ardu, car technique ou carrément mystique. Dans « Mère », je n’ai pas du tout ressenti cela. Laurent Huguelit s’ouvre, offre et transmet au lecteur et à la lectrice son vécu avec des mots simples et imagés, que ce soit dans les soins qu’il vit auprès des hommes et des femmes médecines dans la forêt, ou lorsqu’il nous confie une anecdote de son chemin de vie.

 

Les alternances avec les paroles de la Madre donnent un rythme dynamique. J’ai vraiment eu l’impression, dans la syntaxe, la construction des phrases, qu’il y a réellement deux êtres qui ont écrit ce livre. D’ailleurs… qu’on ait fait l’expérience, qu’on croit à cet univers spirituel ou pas, ne change rien à la beauté du message et de la plume de l’auteur. C’est sûrement la force de cet ouvrage : il ne cherche pas à « convaincre » ou à « convertir » : c’est un cri du cœur pour prendre conscience de notre force. Notre force individuelle pour évoluer vers la paix, et notre force collective, car finalement, nous aspirons toutes et tous à la même chose : vivre harmonieusement. Pour cela, nous devons changer de système, arrêter de saigner la Terre pour espérer un avenir.

 

Aujourd’hui, nous sommes nombreux et nombreuses à en être persuadés. Ne reste plus qu’à… « Mère » nous y invite grâce à des clefs très simples et accessibles de développement personnel qui sont distillées ici où là. Évidemment, le lecteur et la lectrice demeurent libres de les appliquer.

 

Ce livre est aussi un témoignage vivant des conséquences de nos blessures et de la beauté que recèle notre monde. Cette franchise concernant nos actes ou, au contraire, notre indifférence fait du bien.

 

Pour embellir le tout, la plume de l’auteur est très fluide, avec un vocabulaire riche et varié et, je me répète, imagé. Si cet ouvrage fait pour moi partie des pépites à lire, c’est parce qu’il soulage le cœur et l’âme. Il est gorgé d’un amour universel. Les illustrations vont complètement dans ce sens, elles égayent les pages pour renforcer ce magnifique message. Je ne sais pas vous, mais moi, je suis restée baba devant la couverture !

 

 

À lire absolument !

 

 

*Iléana*

 

Pour vous procurer ce fabuleux ouvrage, suivez le lien.

Ajouter un commentaire

Anti-spam
 
×