La bulle

La bulle tifenn chiquello

Auteure : Tifenn Chiquello

 

Résumé :

Alors que l’air est devenu irrespirable sur la planète, l’humanité ne doit sa survie qu’à un seul homme, inventeur d’une bulle sous laquelle vit toute la population désormais. Les survivants se divisent en deux catégories : les riches, qui gagnent un salaire, et les pauvres, réduits à la condition d’esclaves. Jonas, pauvre de la classe 16, passe ses nuits à dévorer les livres dérobés à la bibliothèque, pour en apprendre davantage sur le "monde d’avant". Las des humiliations et du sadisme sans limite des riches, il ne cesse d’enfreindre le règlement. Un soir, Jonas aperçoit une étoile filante et fait un vœu : celui d’être enfin libre. Il est loin de se douter que son souhait va se réaliser bien plus vite qu’il ne l’avait imaginé...

Mon avis :

Tifenn Chiquello nous offre un roman de pure dystopie, avec une terre ravagée par la pollution et des êtres humains préférant continuer à la contaminer sous d’immenses dômes. L’esclavagisme a été rétabli et Jonas, héros de l’histoire, appartient à la classe 16 (il est donc âgé de 16 ans).

 

Les péripéties s’enchainent bien, et l’auteure semble maitriser l’environnement de son roman – plusieurs de mes questions restent cependant en suspens : comment Jonas et Péneloppe ont-ils appris à lire, puisque les pauvres sont censés être illettrés ? (Je m’arrête là pour éviter les spoils.) Quelques touches d’horreur permettent de ressentir la tension des frissons. La trame du récit reste prévisible, mais Tifenn Chiquello a su rendre Jonas et les personnages secondaires suffisamment attachants pour avoir envie de tourner les pages. J’ai aimé la sensibilité des protagonistes, les épreuves qu’ils traversent émeuvent et pour cause, l’écrivaine ne les ménage pas !

 

Bien que le texte soit impeccable niveau orthographique, le style de l’auteure ne m’a pas réellement embarquée. Les répétitions, les tournures de phrases parfois lourdes et l’emploi régulier de verbes ternes ou d’auxiliaires m’ont empêché d’apprécier pleinement cette belle dystopie. Quelques descriptions supplémentaires n’auraient pas été de refus non plus !

 

Pour conclure : cette fiction recèle un certain potentiel, la plume de Tifenn Chiquello ne demande qu’à s’affiner (avis très personnel ;-) ) ! Pour vous faire votre propre opinion sur La bulle, suivez le lien Amazon.

 

*Iléana*

 

Merci à Simplement Pro et à Tifenn Chiquello pour ce service-presse.

Extrait :

« Les    images         transitaient   dans   son     esprit. Max    et       Loïc    par          les      chiens.         Les singes,   par     lui.      Truc,  par     sa      faute. La          mère  de      Cléa,  dont   il         n’avait osé     parler. Tous  ces     corps          jonchant       le       sol      de      cette   ville    où      il         avait   grandi. Était-il possible        de      s’habituer     à        ce      genre de      chose ?          Apparemment, d’une        certaine        manière,       oui,     car     bien    que          Jonas n’en    puisse plus    de      tous    ces carnages,         sa      solution          était    d’en    faire   un      dernier. »

Commentaires (2)

Ileana
Merci pour cette précision ! =)
Tifenn Chiquello
  • 2. Tifenn Chiquello | 11/11/2017
Un tome 2 est en travail contenant plus d'explications et devrait ainsi répondre à toutes les question en suspens lors de ce premier tome.

Ajouter un commentaire