Le Meilleur des Mondes

Le meilleur des mondes 250 250 400

 

Auteur : Aldous Huxley

Résumé :

An 2500. Technologie et science remplacent la liberté. Les êtres naissent in vitro, les émotions et les sentiments sont remplacés par des sensations programmées. La société est organisée, hiérarchisée et uniformisée, chaque être, rangé par catégorie, a sa vocation, ses capacités et ses envies, maîtrisées, disciplinées, accomplies. Mais un homme, pourtant est né dans cette société, avec, chose affreuse, un père et une mère et, pire encore, des sentiments et des rêves. Ce "sauvage" peut-il être un danger pour le "monde civilisé" ?

Mon avis :

Cette histoire fut pour moi une belle découverte. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre et je ne sais pas pourquoi, mais j’ai aussi mis beaucoup de temps à le lire.

Pourtant j’ai adoré me plonger dans l’histoire, ici nous ne restons pas accrochés à un seul personnage, mais nous en suivons plusieurs. Ainsi nous avons d’abord le point de vue des gens « civilisés » qui me sont apparus comme des personnes sans profondeur, programmées pour ne rien ressentir et en même temps capables de s’interroger. Mais il n’en reste pas moins très difficile d’échapper à leur conditionnement. Il fut très intéressant de suivre les protagonistes dans leur évolution.

Puis, au milieu du livre, nous découvrons le monde des « sauvages »... Ah quel grand mot qui définit tout un univers ! Ainsi notre sauvage apparaît. Celui auquel on s’attache, avec qui l’on s’indigne et cri, et surtout celui que nous voulons sauver ! L’auteur est pour moi remarquable d’avoir réussi à introduire un tel personnage. Complexe, intelligent, mais qui n’appartiens à aucun des deux mondes qui sont dans les deux cas extrêmes.

Il est alors facile de nous projeter en lui, perdu est le mot qui le caractérise. Ainsi j’ai trouvé ce livre aussi fort que 1984. Nous sommes face à un autre extrême où là encore on espère du fond du cœur que la société sera moins forte... Et la fin est juste bouleversante !

En bref, je vous le recommande vraiment, les interrogations énoncées poussent à la réflexion et nous ouvrent les yeux sur certains de nos penchants !

 

*Mylène*

Commentaires (1)

ghaan écrivain
  • 1. ghaan écrivain (site web) | 29/05/2016

intéressant ton avis. Je l'ai lu quand j'étais assez jeune et je ne me rappelle pas avoir été transporté. J'ai plus été marqué par la technologie de déshumanisation que j'ai trouvée très bien faite, très logique. Notamment, l'idée du cinéma émotionnel où des produits chimiques vous forcent à ressentir des émotions se retrouve aujourd'hui dans mes romans.
Ce livre est une ancienne SF mais qui contient des éléments très en avance sur leur temps qui me semble toujours d'actualité. Je devrais le relire. Adulte, je le verrais sûrement d'un autre oeil ;)

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×