Tome 1 : Tueurs d'anges

Cvt town tome 1 tueurs danges 8385

Auteure : Rozenn Illiano

 

Résumé :

Un jour de janvier, un cataclysme sans précédent décime la quasi-totalité de l’humanité en quelques secondes. Les survivants doivent affronter par la suite toute l’hostilité de la planète ravagée, les fous dangereux sillonnant les routes... et les hordes d’anges descendus du Ciel pour les exterminer. Le tout sous des coups lancinants frappés à la Grande Horloge de l’Apocalypse. Douze coups, six cents jours, à la fin desquels la réalité telle que nous la connaissons disparaîtra.

À travers le chaos, Ana part à la recherche d’un refuge où se terrer quand la fin viendra. Elle rencontre alors Élias, un clairvoyant qui s’est donné une mission : tuer un maximum d’anges, pour sa propre survie et celle de ses compagnons d’infortune.

Mon avis :

Voici une dystopie sombre avec des personnages solidement campés.

L’ambiance tendue de cette Terre post-cataclysme et pré-Apocalypse m’a fait frissonner de la première à la dernière ligne. Comme l’histoire se déroule en France, la projection dans les décors en est facilitée : un très bon point pour se figurer la traque des anges, l’anxiété des humains face aux routes et aux villes vides… et nos campagnes abritant des poches d’humanité !

L’explication concernant la survie de ces regroupements d’humains – un en particulier – nous est fournie en temps et en heure. De telle sorte que les questions soulevées au long de la lecture trouvent une réponse réfléchie un peu plus loin. J’ai particulièrement aimé les divers éléments « ésotériques » ajoutés ici ou là, par exemple les méridiens d’énergie. Une idée brillante d’utiliser de telles données pour asseoir l’intrigue de ce roman.

 

Niveau protagonistes, le récit se découpe en trois parties. Nous commençons par faire connaissance avec Ana, puis Elias et enfin Chest. Je n’en dis pas plus sur eux pour vous laisser l’entière satisfaction de les rencontrer ! À savoir, leur caractère parfois bien trempé masque leurs blessures profondes… Bref ! Ce sont des protagonistes construits qui évoluent au fil des pages. La narration à la première personne du singulier offre une bonne immersion à leur côté.

 

La plume de Rozenn Illiano a été une belle découverte. Le vocabulaire et les tournures de phrases adaptés à chaque personnage apportent un réel « plus » à l’ouvrage. Les descriptions, des décors notamment, m’ont vraiment plongée dans cet univers particulier propre à cette fiction.

Une dystopie à lire ! On se retrouve prochainement pour le second tome.

 

*Iléana*

 

Je remercie Rozenn Illiano et Simplement Pro pour ce service-presse.

Pour acheter Tueurs d’anges, c'est par ici.

Extrait d'Ana :

« Oh que oui, j’ai de la chance. Si, au début, je n’avais pas vu les choses comme ça, je n’ai pas mis longtemps avant de comprendre à quel point cette capacité était précieuse. N’étant ni très costaude, ni franchement débrouillarde, il a bien fallu m’en accommoder. Mais cette sensation au fond de mon ventre quand je les entends venir est synonyme de cauchemar. D’angoisse. Quelquefois, je voudrais ne pas savoir lorsque ces créatures se trouvent à proximité. Ne pas savoir à quel moment le couperet va tomber, ne pas voir la mort débouler. »

Commentaires (1)

Ileana
Pour vous inscrire à noter newsletter mensuelle, suivez le lien : : http://eepurl.com/dc6yqT

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×