Tome 2 : Oracles

Cvt town tome 2 oracles 7368

Auteure : Rozenn Illiano

 

Résumé :

Oxyde est le jumeau astral d’Élias : nés en même temps et au même endroit, ils forment une entité clairvoyante et puissante guidée par Dossou, un esprit venu du fond des âges. Mais alors qu’il n’est qu’un adolescent, Oxyde envoie tout voler en pactisant avec un ange : son nom et son âme contre plus de pouvoirs, et tous les dommages collatéraux qui vont avec.

De nos jours, sorciers et mages sentent flotter dans l’air les signes d’un changement profond qui affectera la société tout entière. Discriminations, obscurantisme, autoritarisme et, derrière le rideau, le monde ésotérique qui s’affole. La métamorphose annoncée risque de faire très mal. Alors Oxyde part en chasse de l’ange à qui il a vendu son existence, histoire de renégocier le contrat avant l’Apocalypse.

 

 

Mon avis :

Bien qu’Oracles se déroule avant l’Apocalypse, l’ambiance reste lourde puisque nous y rencontrons un personnage au passé douloureux.

 

Oxyde n'appartient pas à ces êtres lumineux et positifs, pour autant, comme tous les protagonistes à la psychologie fine et ciselée de Town, on ne peut pas le réduire au « méchant ». Il est même tout le contraire, bien que ses actes, dès le premier chapitre, fassent froid dans le dos. C’est, à mon avis, le point fort du récit : l’empathie du lecteur nait grâce aux émotions d’Oxyde retranscrites sans fard. Eh oui ! Tout n’est pas noir ou blanc : le monde et les êtres humains forment une belle palette de nuances grises !

Qu’Élias soit son jumeau astral aide assurément cette fameuse empathie à éclore. J’ai d’ailleurs apprécié le retrouver sporadiquement tout au long de la fiction. Il apporte une touche de fraicheur qui fait du bien à l’histoire, tout en nous rappelant le premier tome pour nous permettre d’assembler les pièces du puzzle.

Les personnages secondaires qui gravitent autour d’Oxyde détiennent leur part d’obscurité eux aussi, comme si lui-même, avec son karma déchiré, attirait en effet ce genre de personne. Mais avec eux, nous découvrons les secrets très, très intéressants de cet univers ésotérique propre à cette trilogie.

 

La plume de Rozenn Illiano est toujours un régal à lire. Ses descriptions m’ont embarquée, tout comme la trame de l’histoire parfaitement construite. Rendez-vous en septembre 2018 pour le troisième volet !

 

*Iléana*

 

Je remercie Rozenn Illiano et SimPlement Pro pour ce service-presse.

Pour acheter Oracles, suivez le lien.

 

 

Extrait :

« Peur, indignation et désenchantement forment le trio de tête. Une avalanche de ces maux du monde moderne que sont l’intolérance et la haine de l’autre, le repli sur soi. Combien de fois suis-je resté en arrêt face à ces horreurs que j’entends, parfois même à mon égard… Oui, ils finiront par sentir la fin approcher. Il est minuit moins deux à l’horloge de l’Apocalypse, et à mesure que l’aiguille avance, ils alimentent toujours plus en ténèbres le puits sans fond de l’âme humaine. Le monde se meurt. Notre humanité se meurt parce qu’on l’oublie. On l’a piétinée, fracassée et enterrée. Écoutez-la crever, ne faites pas semblant de ne pas l’entendre. »

Ajouter un commentaire

 
×