La Sirène

3257780894 1 3 j8polyvu

Auteur : Kiera Cass

Résumé :

Kahlen est une Sirène, vouée à servir son maître l'Océan en poussant les humains à la noyade. Pour cela, elle possède une voix fatale à qui a le malheur de l'entendre. Akinli, lui, est un beau et gentil jeune homme, qui incarne tout ce dont Kahlen a toujours rêvé. Tomber amoureux a beau leur faire courir un grave danger à tous les deux, Kahlen ne parvient pas à garder ses distances. Est-elle prête à tout risquer pour écouter son coeur ?

Mon avis :

Un livre qui me donnait grandement envie et qui n’a pas su me convaincre entièrement. L’écriture en elle-même était agréable, fluide, les descriptions complètes et l’histoire originale, mais je n’ai pas réussi à vraiment m’immerger. Le personnage de Kahlen n’évolue pas beaucoup et je l’ai trouvée très ennuyeuse. Malgré presque cent ans d’existence elle n’a aucune sagesse, ne semble avoir rien retenu de ses voyages, n’a aucune passion... Bref, j’ai eu du mal à m’accrocher à elle, car elle garde sa mentalité de jeune fille de dix-neuf ans. De plus, elle est censée être une sirène, mais ne passe que très peu de moments dans l’eau. Il y a un aspect assez répétitif dans ses pensées ce qui m’a parfois agacée. Tout comme il y a certains côtés très peu exploités.

Comment gagne-t-elle de l’argent alors qu’elle ne semble même pas travailler ? comment change-t-elle d’identité ? Par internet ? Cela me paraissait peu probable. Tout comme je n’ai pas réellement réussi à croire en son histoire d’amour avec Akilin qui est très brève et assez peu développée.

En contrepartie, j’ai apprécié la relation qu’elle entretenait avec ses sœurs et leurs tâches lourdes de conséquences ainsi que le côté humain de l’océan. Mais même en cela, je ne suis pas parvenue à le croire, car la mer n’est-elle pas un élément en soit naturel ? Combien y a-t-il de mort chaque année de noyé ou autre ? Beaucoup, et je ne pense pas qu’un seul paquebot puise nourrir un océan tout entier.

Il y avait aussi cet aspect agaçant qu’elle avait de se comparer à un poisson alors qu’elle ne se transforme jamais, ne passe que très peu de temps dans l’eau et la seule particularité qu’elle peut avoir est de posséder une voix mortelle pour les humains ainsi qu’un corps indestructible.

En bref, une histoire qui se lit néanmoins vite, mais qui manque de profondeur à mon gout. Je pense que cela aurait pu être plus développé pour en faire un roman hors du commun.

 

*Mylene*

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×