Créer un site internet

Oxana

Oxanapt

Auteur : Frédéric Livyns

 

Résumé :

Claudio est un jeune orphelin placé dans un institut en Espagne. Alors que la seconde guerre fait rage, il rencontre une jeune fille mystérieuse nommée Oxana. L’attirance mutuelle qui les lie va se transformer en amour. Mais quel est le terrible secret que cache Oxana ?

Elle entraine Claudio à sa suite dans une quête aussi tragique qu’effrayante pour fermer les portes donnant sur un autre monde, cruel et terrifiant. Un monde où les humains n’ont pas leur place.

Mais si le Destin peut se montrer retors et entraîner les âmes peu aguerries dans des sentiers ténébreux qui traversent le temps, il permet aussi de rencontrer des alliés aussi farouches que précieux.

Suivez Claudio et Oxana dans leur quête de vengeance et de rédemption et affrontez des créatures issues de la nuit des temps.

Mon avis :

Frédéric Livyns offre dans Oxana un regard bien particulier sur notre montre et sur celui des vampires. L’univers se révèle ainsi réfléchi et, bien que complexe, toujours à la portée du lecteur. Cette vision originale du mythe vampirique et donc, de l’être humain, est bien sûr le réel point positif de ce récit : il sort des sentiers battus.

 

L’histoire se découpe en deux parties bien distinctes. Dans la première, Claudio, orphelin de l’après-guerre, rencontre Oxana. La romance qui nait entre ces deux jeunes adolescents est belle et attendrissante. C’est grâce à ces sentiments que le destin de Claudio bascule. Focalisé principalement sur son point de vue et ses découvertes sur les vampires et la quête d’Oxana et de son Protecteur, cette première partie au rythme soutenu est pleine de rebondissements.

 

Des passages parfois difficiles classe ce livre dans la catégorie « pour adulte ». Je dois dire que cela m’a surprise, entre le résumé et la couverture, je m’attendais à un récit assez « doux ». Puis je me suis souvenue que je lisais un bouquin des Éditions du Petit Caveau, qui affectionnent le sang et les tripes lorsqu’ils sont dévorés par des êtres aux dents pointus !

 

La deuxième partie se révèle radicalement opposée à la première. Ici, c’est changement de narrateur à chaque chapitre et le roman fantastique se transforme presque en policier. Surprenant, évidemment ! Pour autant, les personnages principaux restent bien construits et attachants. Claudio perd sa place de vedette, mais celles et ceux qui le remplace en bavent (et en ont bavé) tout autant que lui. Les rôles évoluent, et les mentalités aussi… Cette seconde partie, plus sombre que la première, contient également son lot de retournements de situation. L’histoire d’amour est enterrée jusqu’au tout dernier chapitre… La fin m’a beaucoup plu, j’avoue !

 

Côté écriture, quelques mots manquants entravent un chouia la lecture, mais nul doute que ces quelques coquilles seront corrigées pour la parution. Bien écrit dans l’ensemble, Oxana se lit facilement grâce à des descriptions brèves et efficaces. Les décors, mais aussi les émotions des personnages, sont bien plantés. Le vocabulaire est varié… Bref, la plume de Frédéric Livyns est fluide et agréable à lire !

 

À découvrir pour revisiter le mythe des vampires… et des êtres humains !

 

*Iléana*

 

Je remercier les Éditions du Petit Caveau pour ce service-presse.

Extrait :

« Oxana me sourit. Le protecteur prit alors la parole.

— De tout temps, l’homme a essayé de découvrir sa véritable nature. Que ce soit par la religion ou la science. En fait, l’homme refuse de se considérer comme… moins qu’un homme. Il met en avant sa conscience ou son savoir pour se différencier des animaux. Mais il fait fausse route. L’homme n’a jamais été issu des animaux. Mais Oxana t’a déjà expliqué votre provenance. Votre instinct, notre instinct, est lié à la nature, à la chasse. Ce besoin de territoire, de clan, qui a toujours existé chez vous en dérive. Vous avez beau trouver des subterfurges pour vous masquer vos origines, vous ne pourrez jamais renier complètement votre héritage. »

Ajouter un commentaire

 
×