Samhain

Samhain de cassandre f amaranthe

Auteur : Cassandre F. Amaranthe

 

Résumé (4ieme de couverture) :

« J'ai découvert que la nuit d'Halloween pouvait vraiment être à la hauteur de sa réputation. Ce soir-là, mon existence a basculé dans les ténèbres, alors que je fêtais dignement mes dix-huit ans. Désormais, plus rien ne sera comme avant. Jamais. Mon nom ? Aliénor McKanaghan. Mon histoire ? Je ne la souhaite à personne. Nous avons tous une destinée, et la mienne... la mienne m'a menée tout droit en enfer. Je ne sais pas comment tout ça va se terminer, mais mon instinct me dit que ça sent le sapin... »

Mon avis :

Voici une histoire fraiche. Bien qu’elle réunisse tous les éléments du pur fantastique (démons, vampires, métamorphes, sorcières, lutte Bien/Mal…), l’auteure a su mixer le tout pour en faire un roman original. Cependant, cette vision d’ensemble positive est nuancée par quelques points.

 

Tout d’abord, les personnages ont tous le même trait de caractère. Que ce soit Aliénor, Milàn, Harmony ou Morgan… tous passent d’une humeur sereine à une humeur massacrante en l’espace d’une ligne. Ce qui donne des dialogues et certaines scènes assez décousues de sens, puisque le protagoniste est calme et soudainement, parce qu’une phrase ou un regard d’un autre personnage ne lui plait pas, il hurle et pète les plombs. Ce caractère pourrait se comprendre pour Milàn ou Aliénor, en raison de leurs natures, mais comme il s’étend à tous les personnages, il finit par les discréditer.

 

Quelques incohérences sont également présentes. Par exemple, Aliénor déteste l’histoire. Dans une scène, elle détruit une porte d’abbaye de plusieurs centaines d’années et dit clairement qu’elle s’en tape. La phrase d’après, une fois qu’elle a pénétré dans la pièce, elle s’extasie devant la beauté des murs et le savoir-faire des architectes de l’époque. Ce changement de point de vue peut être mis sur le compte de son caractère très versatile, mais ces petites choses m’ont gênée. Néanmoins, elles demeurent peu nombreuses.

 

La romance entre Milàn et Aliénor change de ce que l’on peut lire habituellement et apporte une petite pointe de sel à l’histoire.

 

Le style d’écriture reste simple, donc facile à lire. Dommage pour les coquilles qui se glissent régulièrement dans le texte (manque des mots, lettre remplacée par une autre, etc.)

 

Pour résumer : une idée originale, un univers bien construit, un style d’écriture simple, mais un ensemble de petites choses qui m’empêchent d’apprécier ce bouquin à 100%.

 

*Iléana*

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×