Chasseur de fantômes (tome 6)

Chasseur de fantomes

Auteure : Michelle Paver

 

Résumé (4ieme de couverture) :

Un froid immense s’est abattu sur la Forêt.

Eostra, la dernière Mangeuse d’Âmes, a figé dans la glace le monde de Torak, Renn et Loup, pour mieux les y emprisonner. Elle envoie aux clans la maladie des ombres, qui paralyse le cœur des hommes.

Alors Torak se met en marche vers la Montagne des Morts où Eostra se cache en attendant de prendre son âme. Il veut l’affronter, seul.

C’est compter sans Renn et Loup qui se lancent à sa poursuite, au péril de leurs vies. Ont-ils une chance de se retrouver un jour, et de connaitre enfin le bonheur ?

Mon avis :

Une fois de plus, Michelle Paver nous offre un récit assez sombre, mais parsemé d’éclats d’espoir.

La plongée dans le suspense et la terreur ne se fait pas attendre, l’angoisse jaillit des premières pages et les drames suivent de près. Eostra est de loin la plus maléfique des Mangeurs d’Âme et l’auteure nous le fait bien sentir !

 

J’ai un peu moins accroché avec les terres désertiques de ce tome-ci. Les descriptions des paysages m’ont semblé moins poussées. Michelle Paver est allée à l’essentiel.

 

Cependant, la psychologie des personnages reste parfaitement maitrisée, ATTENTION SPOILER, même quand elle se glisse dans les pensées d’un louveteau ! FIN DU SPOILER.

En parlant des protagonistes, l’auteure ne les épargne pas. Le chagrin, les doutes et les certitudes glaçantes ponctuent cette histoire. Le rapprochement entre Renn et Torak prend une place importante - ce qui ne me déplait pas ! Et des personnages secondaires trouvent naturellement leur rôle entre les pages, révélant ainsi l’histoire des Mangeurs d’Âme.

 

Pour conclure : ce tome reste tout de même très bon, mais certains points (minimes) ne sont pas assez développés pour moi, notamment la lutte finale avec Eostra, trop brièvement décrite à mon goût.

 

 

Un mot sur la série : J’ai découvert Chroniques des Temps Obscurs il y a 5 ou 6 ans, et elle a été un véritable coup de cœur. Régulièrement, je relis cette aventure avec plaisir, et bien que je connaisse le déroulement de l’histoire, j’accroche toujours.

Ce que j’apprécie particulièrement, c’est l’évolution de Renn, Torak et Loup. Michelle Paver parvient à les faire grandir et mûrir, redonnant à chaque tome un souffle nouveau. Les décors, différents à chaque fois, contribuent également à la découverte du monde de Torak tout au long des récits.

Pour moi, ces deux points essentiels me donnent sans cesse envie de relire ces Chroniques, et d’espérer que Michelle Paver écrive peut-être une suite ? Ça n’a pas l’air prévu pour le moment, mais qui sait ?

 

*Iléana*

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×