La Quête de Lya

Sp couvelyabd

Auteur : Tristan Valure

 

Résumé :

Fougueuse et insouciante, Lya ne peut se résoudre à se laisser bercer par la douce vie de Salinar. Après avoir découvert la trace d’une communauté disparue appelée « les Voyageurs », elle n’aura de cesse d’en savoir davantage sur l’histoire de son peuple : « le peuple des étoiles ».

Sa quête la mènera, au gré des rencontres et de ses voyages à travers les provinces, à découvrir des aspects insoupçonnés du monde qui l’entoure.

Partie dévoiler un fragment de son histoire, elle pourrait bien élucider l’un des plus grands mystères que son peuple ait jamais connus...

Mon avis :

La Quête de Lya respecte tous les codes de la fantasy. Avis aux amateurs et amatrices !

 

Lya est têtue et téméraire, mais a aussi beaucoup de chance ! En effet, ses rencontres, bien qu’elles ne soient pas toutes roses, lui permettent de poursuivre son voyage avec des compagnons aux petits soins pour elle. C’est un point du récit que j’ai apprécié : les personnages secondaires détiennent une place importante et leur caractère en fonction de leur race est très bien développé ! Les fourberies et autres non-dits s’installent progressivement (Lya n’est pas forcément au courant), mais sont finalement vite réglés. Tristan Valure n’épargne pas ses protagonistes !

 

Les retournements de situation sont donc nombreux, tout comme les péripéties. D’ailleurs, elles s’enchainent presque trop rapidement à mon goût. C’est certainement dû à la construction de l’histoire, du coup c’est tout à fait compréhensible !

 

L’auteur décrit les ressentis de ses personnages de temps en temps, mais ne s’appesantit pas dessus. J’aurais aimé un peu plus d’émotions. Vous le savez depuis le temps, j’ai un penchant pour les psychologies riches et complexes. Dans La Quête de Lya, on sent que c’est le cas, mais l’écrivain n’entre pas assez dans les détails à mon goût.

 

La plume de Tristan Valure se révèle agréable à lire. Même s’il reste quelques coquilles (un mot en double ici ou là, par exemple), ma lecture n’en a pas été gênée pour autant. Les descriptions soignées permettent une bonne visualisation des scènes et des décors.

 

En bref, un roman fantasy à l’univers simple, mais distrayant !

 

*Iléana*

 

Merci à Tristan Valure et SimPlement Pro pour ce service-presse.

La Quête de Lya est disponible sur Amazon.   

Extrait :

« — Chaak, dit-il.

— Chaque ? C’est bizarre comme nom. Moi je m’appelle Siloé !

— Non, ce n’est pas Chaque, mais Chaak, tu prononces mal.

Prononcer correctement le nom du taurusque était quasiment impossible pour un humain, sans la cage thoracique nécessaire pour émettre un son si caverneux. L’exploit était hors de portée d’un enfant. Siloé s’évertuait pourtant à essayer de le prononcer, avec beaucoup de maladresse. Le nom d’un individu était très important pour un taurusque, et signifiait toujours quelque chose. “Chaak” voulait dire : “celui qui sera”. »

Ajouter un commentaire