Tome 1 : La prophétie

La prophetie de lily chagnon

Auteure : Lily Chagnon

 

Résumé :

Je m’appelle Catherine.
L’Inquisition m’a pris ma mère. Ils l’ont tuée afin de prouver son innocence. Je suis devenue orpheline. Je n’ai plus rien. J’ai dû m’exiler, loin du village où je suis née, où j’ai grandi. Je dois désormais refaire ma vie et prendre ma place au sein d’une famille que je ne connais pas. Le tout en cachant au monde qui je suis et ce dont je suis capable, sous peine d’y perdre la vie.

Mon avis :

Un excellent roman qui mêle fantasy et fantastique.

Lily Chagnon a classé son roman dans le genre fantasy, et pour cause, l’histoire se déroule sur Artèbe, un continent qui ressemble à ceux de notre Terre, mais qui n’en fait pas partie. L’appartenance à cette catégorie littéraire s’arrête là pour ce premier tome. Mis à part le folklore créé par certains personnages secondaires (fées, etc.), ne vous attendez pas à croiser de créatures imaginaires. Une première agréable surprise qui sort cet ouvrage des sentiers balisés de la fantasy.

Pour le côté fantastique, le résumé nous le laisse supposer : nous parlons bien de sorcellerie. Mais là encore, surprise ! Les pouvoirs magiques sont très peu présents dans la première moitié du livre. L’élément déclencheur tardif, par contre, nous y précipite. J’ai beaucoup aimé les explications de l’auteure. Pas de « TGCM » (Ta Gueule C’est Magique !), même la naissance et les actions de l’Inquisition trouvent une raison d’être. Vous savez à quel point j’admire les fictions ficelées et correctement construites, c’est le cas de La prophétie !

 

La construction, donc : les premières 300 pages posent l’ambiance et les personnages. Si j’ai parfois trouvé Catherine geignarde, son évolution psychologique permet de dépasser cette impression. Elle se révèle, au final, pleine de ressources. Amélia, sa cousine (qu’elle considérera comme sa sœur), lui offre un autre regard sur la vie. Tout comme le reste de sa famille ; notamment Alice, sa tante et jumelle de sa mère ; qu’elle apprend à découvrir petit à petit. Ils détiennent tous leur propre personnalité et ajoutent leur grain de sel à certains instants clefs du récit.

La romance arrive elle aussi tardivement, et si Catherine, au début et à cause de ses blessures passées, réagit de façon excessive, elle parvient une fois de plus à évoluer.

En bref, il y a tout ce qu’il faut : des protagonistes bien campés, à la psychologie fine et une jolie histoire d’amour avec ses doutes et ses bonheurs.

 

La chute laisse prévoir l’entrée d’un nouveau personnage important. J’ai hâte de connaitre son « utilité » ! L’univers de Lily Chagnon parait si riche et vaste que les bouleversements seront au rendez-vous !

 

La plume de l’auteure est précise, les mots choisis avec soin permettent une immersion dans les décors, les scènes et les émotions. Une belle découverte pour moi, assurément.

 

À lire !

 

*Iléana*

 

Je remercie Lily Chagnon et Simplement Pro pour ce service-presse.

Pour acheter La prophétie, suivez le lien Amazon.

Extrait :

« Je me mordillai la lèvre. Un instant, l’idée me vint de lui répondre tout simplement : « non ». Je l’aurais peut-être fait, si je n’avais eu la certitude que je verrais alors son visage se décomposer et se marquer d’un profond chagrin dont je serais la cause. Je ne pouvais pas… Ce n’était pas un jeu. C’était sa vie. Sa vie dans un corps qui la trahissait jour après jour. La possibilité d’en avoir une légère amélioration de sa qualité valait pour elle tous les trésors du monde. »

Ajouter un commentaire