Créer un site internet

Tome 1

Le secret du faucon tome 1

Auteure : A.D. Martel

 

Résumé :

En une nuit, la vie de Cyrielle vacille. Des pillards attaquent son couvent, sauvé in extremis par des guerriers étrangers. Leur chef, un horrible balafré, croise alors le chemin de la jeune fille. Une rencontre qui scelle leur destin.

Le couvent détruit, Cyrielle est renvoyée auprès de son oncle, le comte de Montfaucon. De retour dans le château de son enfance, d’étranges évènements surviennent, qui soulèvent des questions sur son passé et son futur.

Aidée par Tristan, son amour d’enfance, et d’Anselme, un facétieux ménestrel, Cyrielle part en quête de la vérité. Mais parfois, certains secrets feraient mieux de rester à jamais enterrés…

 

Mon avis :

Ce premier volet du Secret du Faucon s’inscrit dans le genre fantasy médiéval, le tout saupoudré de Young adulte. Le mélange donne un univers très bien construit, bien que sans trop de surprises, où la magie se mêle progressivement au quotidien moyenâgeux des protagonistes. Ménestrels, clergé, barbares, guerres, comtes et châteaux, mais aussi intrigues de cours… J’ai adoré découvrir les différentes pièces du puzzle qui composent la vie de Cyrielle, l’héroïne.

 

Cette jeune fille, plongée au cœur de l’action dès les premières pages à cause de l’incendie qui ravage son couvent, se révèle lentement, mais sûrement au lecteur. Je l’ai beaucoup aimée, elle, son évolution et surtout, le courage dont elle fait preuve pour s’affirmer. Ses nobles valeurs, son respect pour toutes formes de vie, mais aussi son tempérament un poil féministe, disons-le, offre un personnage bien construit, tout en profondeur. Tristan et Godefroy font également partie de ces protagonistes qui, petit à petit, dévoilent leur force de caractère ou leurs faiblesses. Un gros point positif !

 

La romance qui en découle est… Il n’y a pas de triangle amoureux – et il n’y en aura peut-être jamais – mais il n’empêche que les relations sont extrêmement bien retranscrites dans leur complexité et leur ambivalence. Suspens ON pour la suite. Crush pour Godefroy ! xD Et je m’arrête là !

 

Le récit en lui-même est travaillé, tout comme la plume d’A.D. Martel. Sans fioritures, appliquée et gorgée d’émotions… En bref, une écriture très fluide à lire. Les 150 premières pages mettent les intrigues en place assez lentement, ce qui peut paraître un peu long, puis quand la magie fait son entrée… attention ! Les péripéties s’enchaînent pour ne plus laisser de repos au lecteur. J’en ai perdu quelques heures de sommeil, à force de ne pas réussir à poser le bouquin ! C’est à partir de ce moment-là que j’ai retrouvé le style de l’auteure qui me plaît tant, avec cette source intarissable de retournements de situation et de scènes teintées d’humour, de romance, de sentiments poignants.

 

En bref, nous nous retrouvons très vite pour le second volet !

 

*Iléana*

 

Je remercie vivement A.D. Martel pour ce service presse.

Pour acheter le premier volet du Secret du Faucon, suivez le lien.

 

Extrait :

« Le jeune homme se débarrassa de sa cape et ils se regardèrent silencieusement. Cyrielle fut émue du respect muet qu’elle lut entre eux. Elle vit alors la lame d’une dague scintiller dans l’autre main du mercenaire. Avant même qu’elle ne puisse réagir, il la planta dans le cœur de Gaheris qui s’effondra sur lui. Le Sanguinaire enfonça plus profondément encore le poignard et Cyrielle cacha son visage dans la crinière du cheval, épouvantée par son geste. Elle s’attendait à entendre le corps tomber lourdement sur le sol. Il n’en fut rien. »

Ajouter un commentaire

Anti-spam