Les Ecailles de l'âme

Les cailles de l ame 775575 250 400

Auteure : Mylène Ormerod

 

Résumé (4ieme de couverture) :

Les lunes rayonnent et s’alignent, elles sont au maximum de leur puissance. Personne ne sait, personne ne voit le dessein qui se profile, mais tous peuvent sentir l’énergie exceptionnelle qu’elles dégagent.
 

Trois lunes et trois écailles.
 

Trois hommes et un vœu.
 

Une femme et quatre destins.
 

On dit que les dieux ne laissent rien au hasard, qu’ils sèment sur votre route un nombre incalculable d’épreuves et que chaque être qui relève le défi se voit accorder une vie unique. Wymi pourtant ne semble pas avoir le choix et emprunte ce chemin malgré elle.

Mon avis :

Comment vous parlez des Écailles de l’âme, de Mylène Ormerod ?

 

Peut-être devrais-je commencer par vous avouer que ce roman est à l’origine de notre rencontre et de notre amitié, à Mylène et moi.

Eh oui ! C’est sur le forum d’ecrire-un-roman.com que nous avons flashé sur la plume l’une de l’autre ! 

 

Lorsque j’ai lu le premier chapitre de cette fiction fantaisie, je me suis dit : « chouette ! une histoire qui sort de l’ordinaire ! » Pourquoi ? Parce qu’il n’y a pas de héros frappé par une prophétie qui se retrouve à manier l’épée pour sauver son monde, le tout accompagné par une bande d’amis improbables. (Pas que je n’apprécie pas, mais cette trame déjà bien utilisée doit être extrêmement bien magnée pour en sortir une histoire captivante.)

Non, Les écailles de l’âme est avant tout un univers magique, d’une douceur à la fois sauvage et naturelle. Un peu comme Wymi, le personnage principal !

Mais revenons-en au cadre de l’histoire, à ces trois Lunes à l’origine de toute cette aventure, précisément. Cette première idée m’a plu : je crois en l’influence de notre satellite, et lire cela dans une fiction m’a tout de suite accrochée. La deuxième chose qui m’a poussé à continuer : la signification des prénoms (impossible de développer sans vous spoiler, désolée !)

Ces deux détails, présents tous les deux dans le premier chapitre, m’ont incité à poursuivre ma lecture. Mylène a exposé si naturellement l’idée de l’influence des Lunes que j’ai aussitôt pensé : l’atmosphère crépitant et ouatée de la magie sera forcément au rendez-vous. Et lorsque j’ai lu la signification des prénoms, je me suis dit : les personnages sont réfléchis de A à Z, ils promettent d’être bien construits, avec une psychologie travaillée.

Ces deux détails et les conclusions que j’en ai tirées se sont révélés particulièrement vrais – à mon plus grand bonheur !

 

Les protagonistes, donc, ont tous leur propre passé, différent les uns des autres, prenant, douloureux, tristement beau, parfois. L’auteure nous les fait découvrir au fil des pages, entremêlant le passé et le présent avec finesse, de telle sorte qu’à la fin du bouquin, je me suis sentie proche d’eux tous, et plus seulement de Wymi et d’Azorru, les deux personnages principaux. En parlant de Wymi, d’ailleurs, quel sacré caractère ! Non, vous ne vous ennuierez pas avec elle, pas d’inquiétude ! Azorru a lui aussi une psychologie assez complexe, mais pour en connaitre la raison, il vous faudra lire le récit ! ;-)

J’ai particulièrement aimé Mhor et Breese, aussi, et j’espère bien retrouver cette dernière dans le tome 2 ! (hein, Mylène !!! :-D )

 

Ah oui ! Un dernier bon point, que j’apprécie particulièrement : il n’y a pas un lexique de trois pages pour décrire des races imaginaires et des contrées lointaines. J’aime la fantaisie, mais lorsque les nouveaux mots sont trop nombreux, j’ai une fâcheuse tendance à me perdre dans l’histoire et du coup, à décrocher. Ici, malgré un Univers riche et construit entièrement, l’auteure a su rester dans la simplicité, encore une fois pour mon plus grand plaisir !

 

Le récit en lui-même évolue assez rapidement. Les péripéties s’enchainent, pour aboutir à une fin très éloignée de ce que me laissait prévoir le début. Les rebondissements (pas toujours agréables, Mylène a un petit côté sadique avec ses protagonistes qu’elle assume complètement) m’ont surprise et parfois laissée sans voix.

La romance est belle et puissante, en un mot : passionnée. Ce qui ne me déplait pas, assurément !

 

En résumé : une histoire fantaisie originale, pleine d’émotions et de retournements de situation (gardez les mouchoirs à proximité !), avec des personnages hauts en couleurs. Merci, Mylène !

 

*Iléana*

Pour lire d'autres avis et retrouver les liens facilement c'est ici :

Commentaires (4)

Mylene
  • 1. Mylene | 19/10/2016
Oh merci ma belle Cindy !!!! <3 <3
Ileana
  • 2. Ileana | 15/10/2016
Merci pour ce compliment, Cindy ! =)
Cindy Costes
  • 3. Cindy Costes (site web) | 15/10/2016
Un beau coup de cœur pour ma part.
Je savais que j'allais aimer le roman de Mylène, je ne m'attendais pas à le dévorer aussi vite.

Très belle chronique Ilé, qui reflète bien mon ressenti.
Ileana
  • 4. Ileana | 13/07/2016
Pour vous procurer l’ouvrage : http://www.editions-mots-en-flots.com/#!product-page/c1iym/2391cbca-3c0d-ce55-6c13-324d62c2bd0c

Pour discuter avec l’auteure : https://www.facebook.com/MyOrmerod/?fref=tsou ici, sur le blog !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×