Damenndyn, Le grimoire d'Esklaroth

Damenndyn tome 1 1032584 264 432

Auteure : Rose Berryl

 

Résumé :

Et si tout ceci n’était que le commencement ?
Certains secrets ont été trop longtemps préservés, par peur ou par profit, ne laissant fuser parmi les royaumes qu’une infime partie de la vérité.

Le récit que vous allez découvrir prend son essor au cœur de Lythuste, l’une des cinq îles du Grand Monde. Damenndyn y mène une vie paisible, recluse dans l’enceinte d’un orphelinat où les prêtresses de la déesse Torgani l’ont recueillie enfant.
Poussée par la curiosité, elle découvrira, au fil des pages d’un énigmatique grimoire, l’histoire mystérieuse d’un château maudit, où les habitants vivent des heures sombres.
Très vite, de terribles événements viendront perturber la quiétude de ses journées, plongeant tout autour d’elle dans le chaos.
À dix-huit ans à peine, Damenndyn ne se doute pas encore qu’elle aura à jouer un rôle majeur dans le combat engagé contre les Ténèbres, et qu’elle devra affronter des forces inconnues, d’une puissance terrifiante…

 

Mon avis :

Ce roman fantasy conviendra particulièrement aux jeunes à partir 12 ans. Il réunit en effet tous les codes de ce genre littéraire, avec une bonne dose d’horreur en plus. Du coup, si votre préado aime frissonner de peur, cette fiction peut tout à fait le contenter. De mon côté, il m’a manqué quelques retournements de situation pour adhérer réellement à l’histoire que j’ai jugée un brin clichée.

 

La construction de l'œuvre est intéressante : nous suivons d’une part Damenndyn, d’autre part les aventures d’un tas de protagonistes du passé grâce au grimoire qu’elle lit et que nous découvrons en même temps qu’elle. Dans ce livre se trouvent également quelques flashbacks permettant de comprendre les racines du mal qui semble se propager dans l’orphelinat de l’héroïne.

 

Vous l’aurez deviné, Le grimoire d’Esklaroth propose donc un récit bien construit, aux intrigues certes peu complexes, mais qui ont le mérite de tenir la route et de nous embarquer dans un univers parfaitement maitrisé par son auteure.

Les personnages – bien qu’un peu "déjà vus" à mon goût – se révèlent attachants.

 

La plume de Rose Berryl est une belle découverte. Les descriptions, les actions et les dialogues s’alternent à un rythme soutenu, ce point permettra certainement aux jeunes lecteurs et lectrices de ne pas s’ennuyer. Le vocabulaire et les tournures de phrase choisis avec soin en font un roman qui pourra plaire au plus vieux d’entre nous.

 

En conclusion, je n’ai pas plus accroché que cela avec cette lecture, mais je reconnais que le style de l’écrivaine est très bon et que l’histoire en elle-même pourrait assurément satisfaire les jeunes ! N’hésitez pas à me faire part de vos avis, d’ailleurs !

 

*Iléana*

 

Pour vous procurer Le grimoire d’Esklaroth, suivez le lien.

Je remercie SimPlement Pro et CKR Éditions pour ce service-presse.

 

Extrait :

« — Tu as sans doute raison, murmura le monarque avec angoisse.

Ils montèrent sur le chemin de ronde pour jeter un regard à l’extérieur de la muraille. Les Karnaths étaient déchaînés. Des flammes léchaient les remparts, tandis que flèches et carreaux d’arbalètes venaient renforcer les tirs de canon des Lythustiens. Les premiers blessés commençaient à tomber dans les deux camps. Les créatures de l’ombre sentaient leurs forces croître au fur et à mesure que la nuit tombait sur les plaines. La couleur de leurs yeux changeait au contact de l’obscurité, et leur résistance se renforçait, minute après minute. »

Ajouter un commentaire