Jane Eyre

Jane eyre 2575272

Auteur : Charlotte Brontë

 

Résumé :

Jane est orpheline et vit avec une parente, madame Reed, et ses enfants. Elle est maltraitée par cette famille et se rebelle contre son sort. Madame Reed, ne la supportant plus, l’envoie en pension. Jane y passera près de dix ans, pour devenir ensuite la préceptrice de la petite Adèle. C’est dans ce nouveau lieu - Thornfield - qu’elle rencontrera son maitre : Monsieur Rochester. Le destin de Jane s’ouvre alors à elle, aux sentiments se mêlent un terrible secret, celui de l’homme qu’elle aime. Entre passion et raison, Jane tracera sa vie comme elle l’entend, au risque même de frôler la mort.

Mon avis :

Voici un roman que je voulais lire depuis longtemps. (Ce qui m’a décidée se trouve par ici : https://grandeurrature.wordpress.com/2016/02/27/jane-eyre/)

Je m’attendais à un roman d’amour « typique », eh bien, Jane Eyre est à l’opposé de ce stéréotype !

 

L’héroïne de Charlotte Brontë est caractérielle, insoumise, rêveuse et courageuse. Son chemin de vie découle donc de ces traits si vifs. Jane a beau être une demoiselle de la société Victorienne, elle ne se laisse pourtant pas dicter sa conduite et assume ses propres choix. C’est le premier point qui m’a séduit dans ce roman : le personnage principal est haut en couleur, et c’est une agréable surprise. Je trouve Jane loin du style habituel de cette époque, celui que l’on nous décrit dans les films/livres (donzelle ampoulée, écervelée ou presque, dépendante d’un père ou d’un mari...) Jane semble humaine, et si ce n’était son langage et le cadre du roman, j’aurais pu penser qu’elle venait de notre époque (j’entends par là : une femme qui mène sa vie comme bon lui semble.)

 

Vient ensuite le corps même du roman. Que de péripéties ! C’est là ma véritable surprise. Charlotte Brontë sait mener le lecteur par le bout du nez, titiller sa curiosité et faire rebondir son histoire à chaque chapitre. Je ne vous en dirais pas plus pour ne pas vous spoiler, mais l’intrigue est parfaitement menée, et vous ne vous attendrez pas à la tournure des évènements.

 

La plume de Charlotte Brontë se résume à ces mots : prose poétique. Bien sûr, pour lire Jane Eyre, il faut aimer les phrases parfois un peu longues. Ceci dit, l’auteure a un tel style pour narrer les émotions, les décors et la vie de Jane d’une manière générale, que ce roman reste un plaisir à lire.

 

À mon sens, c’est un mélange de tous ces ingrédients qui fait traverser les siècles à Jane Eyre. Ce classique de la littérature y a incontestablement sa place.

 

*Iléana*

Commentaires (2)

Ileana
  • 1. Ileana | 08/03/2016
Contente que ma chronique te plaise ! =)

Merci à toi ! ^^

Bisous !
Aur
Ravie que ça t'ait plu ! J'aime beaucoup ta chronique, ça traduit à merveille l'impression que laisse ce chef d'oeuvre :)
(Et merci beaucoup pour le lien ;))
Gros bisous !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×