Le Comte de Monte-Cristo T2

9782253098065 t

 

Auteur : Alexandre Dumas

 

Résumé :

 

1838. Un seigneur étranger, le comte de Monte-Cristo, intrigue le grand monde parisien par son faste extraordinaire, ses manières, raffinées et fantasques, la jeune femme orientale qui vit dans son ombre. Qui – hormis peut-être la belle et mélancolique comtesse de Morcerf – pourrait reconnaître en lui le pauvre marin Dantès, arrêté à Marseille vingt-trois ans plus tôt ? A travers les péripéties d’une vengeance implacable, c’est le Paris de Balzac qui revit dans ce second volume. Dandys, femmes du monde, personnages patibulaires ressurgis du bagne, se croisent autour d’inoubliables figures – le banquier politicien Danglars, le sévère procureur de Villefort, le hautain comte de Morcerf, pair de France. Romancier de l’histoire, l’auteur des Trois Mousquetaires et de La Reine Margot révèle dans ce chef-d’œuvre une autre facette de son génie : le roman de mœurs et de critique sociale, servi par un sens inégalé de l’action et du suspense.

Mon avis :

 

 

Que dire de ce deuxième volume d’une terrible vengeance ? Ainsi nous retrouvons Le Comte de Monte-Cristo plus imposant, impressionnant et impitoyable envers ses ennemis. Nous suivons un à un les personnages tomber et le remord s’installer. La victoire semble avoir un goût amer et cette histoire nous fait réfléchir sur ce désir, parfois violent, de la vengeance.

Que dire à part que j’ai tremblé pour les personnages et que je les ai aussi haïs ? Mercédès est l’une des premières à m’avoir énormément déçue. Sa façon de voir les choses est aberrante. Mais heureusement, il y avait Maximilien et Valentine ainsi qu’Haydée pour nous faire rêver. Dans ce tome, les actions s’enchaînent, il est difficile de lâcher le livre.

Plusieurs fois, j’ai grincé des dents tant je craignais pour la vie de certains personnages. Quelques scènes m’ont marquée et le destin de M. de Villefort m’a fait mal au cœur.

Enfin l’on prend en pitié ces ennemis qui ont fait tant de mal à notre cher Edmond Dantès, et pourtant chacun d’entre eux méritait une punition. Alexandre Dumas nous fait aussi réfléchir sur ce rapport à l’argent et tout ce que ça implique.

En bref, j’ai adoré, c’est une belle morale sur la vie qui nous amène à réfléchir.

 

*Mylène*

Commentaires (2)

Mylene
  • 1. Mylene | 23/05/2016
Ah oui c'est vraiment un chef d'œuvre. Le genre d'histoire qu'on oublie pas !
ghaan écrivain
  • 2. ghaan écrivain (site web) | 22/05/2016
Magnifique ce roman! Mais je suis une grande fan d'alexandre dumas!
J'avoue avoir été un peu déçue par la fin du livre...
Les personnages sont incroyables mais il m'a manqué quelque chose, cet grandeur noire et innocente à la fois qu'avait le début du livre... Mais cela reste un roman incroyable, je suis d'accord avec toi!

Ajouter un commentaire