Les petits yeux étoilés

Les petits yeux etoiles de bruno madelaine

Auteur : Bruno Madelaine

 

Résumé :

Notre société de consommation aime étiqueter, tracer et catégoriser tous ses produits. Si vous voulez y trouver votre place, il vous faudra entrer sagement dans une des cases qu’elle vous aura réservée. Inutile d’essayer d’en changer en cours de route, la colle utilisée est bien trop forte.

Moi Simon Renaud, jeune handicapé de 18 ans, n’ai pas pu échapper à cette règle dès ma naissance :

" 3.720 kg, Origine France, Viande génétiquement modifiée, AOC Syndrome de Williams & Beuren, élevé en Institut medico-educatif et nourri pendant 18 ans par alimentation entérale hypercalorique. "

Or, je compte bien par le récit extraordinaire de mon histoire, faire voler en éclats chacune de vos certitudes. Jamais plus vous ne verrez le handicap de la même manière. Il se pourrait bien d’ailleurs que celui-ci vous offre l’extraordinaire opportunité de dépasser vous aussi vos propres difficultés et peut-être même de changer radicalement votre vision de la vie.

Alors certes, je suis un être différent, mais pas exactement comme vous pouvez le penser et surtout bien plus encore que vous ne l’imaginez...

" Vous dites que je suis différent, or moi je pense que vous êtes tous les mêmes " Simon Renaud

 

Mon avis :

En lisant le résumé, vous aurez sûrement compris qu’une bonne dose d’humour se glisse dans ce roman. Pas de larmes de crocodile ou d’apitoiement dans ce récit, mais des mots justes et une franchise à toute épreuve !

 

Bruno Madelaine nous entraine dans une tranche de vie assez brève, mais bien remplie : celle de Simon, 18 ans, qui entre en classe de seconde. Entre rencontres, premier émoi et évolution dans sa vie quotidienne, son Syndrome de Williams & Beuren garde une place centrale, mais pas que ! En effet, ce handicap a parfois tendance à s’effacer au profit de l’homme qu’il devient… Simon décolle l’étiquette, et c’est certainement le très gros point fort de ce récit.

 

L’alternance entre passages de la vie de tous les jours et lecture de ses petits carnets - sortes de journaux intimes - permet de garder un bon rythme de lecture. C’est également un excellent moyen de comprendre intimement ce handicap. Dommage pour les dialogues, qui m’ont paru peu naturels dans leur formulation.

 

La narration étant centrée autour de la personne de Simon, son entourage, que l’on sent très présent et aimant, reste du coup un peu dans l’ombre. J’aurais aimé en apprendre encore plus sur eux et leurs émotions, cela dit, le choix de l’auteur de se concentrer sur Simon sert totalement l'histoire.

 

La plume de Bruno Madelaine se lit facilement et tranquillement. Comme je vous l’ai confié plus haut, sa franchise m’a réellement plu. Les petits yeux étoilés est un beau témoignage, à la fois simple et touchant.

 

*Iléana*

 

Je remercie Bruno Madelaine et SimPlement Pro pour ce service-presse.

Extrait

« Certains me disent même hypersociable. Voici encore une caractéristique des Williams. Décidément, certains d’entre vous vont penser que nous ne sommes qu’une somme de caractéristiques. Eh bien, j’ai le plaisir de vous informer que vous n’échappez pas, vous non plus, à cette règle, tant cette société aime vous définir selon votre catégorie socio-professionnelle, votre religion, jusqu’à votre personnalité grâce à des tests du même nom. Alors, quand vous êtes handicapé, c’est du pain bénit. Nul besoin de vous trouver d’autres étiquettes. Celle-ci se suffit à elle-même. »

Ajouter un commentaire

 
×