Rodden Eiland

Rodden eiland bouffanges

Auteur : Bouffanges

 

Résumé :

Édouard Hythlodée, vétérinaire spécialiste en chirurgie, internationalement renommé, est néanmoins convaincu d’être l’homme le plus poissard du monde. Embarqué dans un vol Tokyo-Sydney, le destin semble lui donner raison : il se retrouve coincé dans les toilettes, tandis que l’avion traverse d’interminables zones de turbulences. Se heurtant la tête contre la cuvette, il finit par sombrer dans l’inconscience.
Lorsqu’il en émergera, Hythlodée se retrouvera seul, sur une île oubliée du Pacifique. À l’exception d’un fragment de queue, l’avion aura disparu, et avec lui l’intégralité des passagers.

Comment survivre sur une île déserte, quand on est le meilleur chirurgien vétérinaire au monde, qu’on a réussi sa vie, que l’humanité vous envie votre intelligence, mais qu’on a séché les cours de survie en milieu hostile, et qu’on a oublié son manuel des Castors Juniors ?
Mais, plus important encore : quel sens donner à sa vie, quand le monde semble résolu à vous oublier ?

Et vous, survivriez-vous sur Rodden Eiland ?

Mon avis :

Rodden Eiland se découpe en trois parties distinctes : commençons par la première, lorsqu’Édouard vit ses premiers mois seul sur l’île déserte. Ce tiers écrit à la première personne du singulier nous permet d’entrer directement dans les pensées du protagoniste. Ces chapitres m’ont paru à la fois intéressants (j’ai adoré découvrir toute l’ingéniosité du cerveau humain !), mais aussi un peu longuets par moment. La faute à quelques répétitions qui alourdissent le texte.

Le second tiers du bouquin m’a absolument captivée. Rédigé à la troisième personne du singulier, il permet une prise de recul sur l’évolution et la situation d’Édouard. Cela dévoile toute la profondeur de l’histoire et du personnage. C’est, à mon sens, dans ce fragment-là que j’ai retrouvé la plume de Bouffanges, précise sur certains détails, cultivée à d’autres moments… Un régal !

Quant à la troisième section, elle m’a laissée perplexe… jusqu’à la chute ! C’est à la fin que toute l’histoire prend sens, et que l’esprit acéré de Bouffanges se révèle. J’ai eu envie de relire le roman juste pour repérer de potentiels indices, juste pour me rendre réellement compte de la finesse du récit (comme d'habitude avec les écrits de cet auteur).

En bref, une fiction qui se lit tranquillement, pour une mise en perspective finale très pertinente !

 

*Iléana*

 

Pour suivre les actualités de l’auteur : https://www.facebook.com/bouffanges/

Pour acheter Rodden Eiland (0.99€) : Amazon.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×