Triumvirat

Livre voyageur

 

Chronique en lien avec le projet inter-blogs « Voyager avec les Auto-édités », une idée d’Hélène, du blog Passion Cultur’All.

Pour lire les autres chroniques et suivre le tour de France de ce livre, suivez le lien.

 

Ce livre a déjà voyagé jusqu’en Belgique, s’est arrêté dans les Ardennes, et se trouve à présent dans la Drôme. Ce département est la limite « Nord-Sud » de la France : neige en hiver et belles forêts de feuillus, grosse chaleur dès le printemps et pins implantés un peu partout. Vallons et plaines se succèdent, au loin, les Alpes, plus proche, le Vercors. C’est peut-être l’histoire de ces montagnes qui modèle les habitants de cette région : ils soutiennent l’autonomie, notamment alimentaire, et respectent la nature (premier département Bio de France !). En bref, il y fait bon vivre et échanger ! =)

Triumvirat bouffanges 1

Auteur : Bouffanges.

 

Résumé :

Jacques Leroux, surdoué des mathématiques combinatoires, prépare sa thèse. Passionné d’un jeu dérivé des échecs et mondialement populaire, le triumvirat, il participe à un tournoi en ligne qui le qualifiera pour le tournoi professionnel de Baltimore.
Ce jeu dans lequel les joueurs doivent collaborer avant de se trahir l’emmènera bien plus loin qu’il n’aurait cru, les limites du jeu semblant dépasser largement les bords de l’échiquier…

Mon avis :

J’attendais avec impatience de lire le dernier livre de Bouffanges, je vous dévoile enfin ma chronique !

 

Bouffanges signe ici son roman le plus élaboré. Je reste béate d’admiration lorsque je pense qu’il a inventé un jeu – le Triumvirat – qui tient toute l’intrigue de son roman éponyme. Même si le résumé peut faire peur au moins matheux d’entre nous, pas d’inquiétude : Bouffanges garde sa marque de fabrique en insérant régulièrement des extraits de journaux et de livres pour nous expliquer facilement les principes de base du jeu, mais aussi la psychologie des personnages. Cette particularité narrative, déjà présente dans Zombies (son premier roman) et Votez Blanc ! (sa nouvelle dans L’Indé Panda #1, un magazine gratuit), m’avait séduite, et appuie mon enthousiasme à vous encourager à le découvrir !

 

C’est grâce aux principes mêmes du Triumvirat, la trahison et l’alliance, que Bouffanges a bâti une psychologie fine des protagonistes. Un point que j’aime particulièrement. Autre détail : tous les personnages ont leur importance. Bien que Jacques reste le personnage principal, chacun des joueurs et chacune des joueuses de Triumvirat est comme un pilier pour la trame de l’histoire. Ils permettent tous au récit de se dérouler d’une façon claire et dynamique. Comme ils sont nombreux, j’ai eu un peu de mal au début à tous les retenir et les remettre à leur place, mais ce désagrément s’envole au fil des pages. Ils participent tous à nous prouver la complexité de l’esprit humain. La chute est parfaite, comme le dernier morceau d’un puzzle que l’on pose et qui permet au dessin de prendre tout son relief.

 

Les descriptions restent brèves, mais permettent de visualiser correctement les scènes.

 

En conclusion : un roman que je vous conseille vivement, qui mêle une intrigue curieuse et originale, un style narratif rafraichissant et des personnages à la psychologie élaborée.

 

*Iléana*

 

Pour vous procurer le roman : Amazon

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×