Last Hero Inuyashiki T9

Last hero inuyashiki tome 9 973431

 

Auteur : Hiroya Oku

Éditions Kioon

 

Résumé :

Un manga hybride et passionnant qui entremêle superhéros, science-fiction et critique sociale du Japon contemporain ! 

Alors que M. Inuyashiki s'envole pour sauver sa fille, prisonnière d'un immeuble en feu, Hiro refuse de le laisser filer... La lutte se poursuit dans le ciel de Tokyo, jusqu'à ce que le vieil homme parvienne à prendre le dessus, arrachant à mains nues les bras et une partie du crâne de son adversaire !

Malheureusement, il est déjà trop tard pour Mari, victime des fumées toxiques dégagées par les flammes. Mais pour son père, pas question d'abandonner : il parvient à la ramener à la vie, ainsi que toutes les personnes piégées avec elle ! Y a-t-il seulement une limite à ses pouvoirs ?

Mon avis :

Voici un tome fort en rebondissement comme tous les autres. Alors que nous pensons le pire passé, que la famille Inuyashiki s’harmonise enfin, une grande tragédie touche le monde entier.

Les dessins sont toujours aussi beaux, fort et très significatifs, ce que j’aime dans ce manga c’est qu’on peut prendre le temps d’apprécier le dessin, car il n’y a parfois pas beaucoup de dialogue ce qui pose bien les ambiances. Moi j’adore lire les expressions du visage des protagonistes et voir chaque émotion les traverser tout comme j’aime qu’on prenne le temps d’installer les décors.

L’univers reste sombre, mais aussi doux, nous avons toujours ce contraste entre lumière et ombre, tragédie et vie. Les oppositions emmenées sont très intéressantes, tout comme le fait que Inuyashiki devienne ce guide que plus personne n’attendait. De plus, le désarroi de Hiro est touchant malgré tout ce qu’il a fait. L’auteur a réussi à faire en sorte que l’on s’attache à chaque personnage, bon comme mauvais, ce qui est à mes yeux une véritable réussite.

En bref, je recommande assurément cette suite qui ne s’essouffle pas !!!

Et je remercie de tout cœur Interforum Editis Canada pour ce très beau service presse !!!

 

*Mylene*

Ajouter un commentaire