The Innocent

The innocent ki oon

 

Auteur : Junichi Fujisaku et Ko Yasung

Résumé :

Son dernier souvenir ? La chaise électrique, la cagoule, la main de l’exécuteur qui abaisse un levier… Lorsqu’il rouvre les yeux, Ash n’a que de vagues notions de ce qu’a été sa vie, et plus encore, des circonstances de sa mort. L’androgyne Angel lui annonce qu’il a été victime d’une erreur judiciaire et qu’il lui revient, à présent, d’éviter le même sort à d’autres innocents.
Mais au fur et à mesure des missions, les souvenirs de l’ancien détective privé se font plus précis, jusqu’à la sordide découverte : c’est un complot machiavélique qui a mené à son exécution. Pour Ash, c’est le début d’une implacable vengeance qu’il accomplira par-delà la mort…

Mon avis :

Une histoire intéressante, mais qui ne m’a malheureusement pas séduite. Pourtant cela partait sur de très bonnes bases, d’ailleurs le dessin est très beau, seulement cela manquait cruellement de détails.

Le récit en lui même me plaisait, toutefois le développement trop court ne nous permet pas de nous mettre dans le récit. Action, pouvoir, Ange et seconde chance sont au rendez-vous, un héros sympathique accompagné d’un être atypique. Tout était réuni pour faire quelque chose de bien, malheureusement le manque de développement ne nous permet pas d’apprécier l’histoire à sa juste valeur et tout va beaucoup trop vite. Il y avait pourtant tellement de choses à nous faire partager, le passé Ash, le monde angélique, les répercussions de ses actions, l’amour passé et le sacrifice, tant de choses qui vont trop vite.

On notera cependant les scènes d’actions très bien réalisées, la perception de certains personnages est à nous glacer le sang. Donc des méchants plutôt convaincants et là aussi cela manquait de profondeur pour qu’on saisisse pleinement la folie de ceux-ci.

En bref, une lecture intéressante, mais pas transcendante, un manque cruel de développement, cela aurait mérité plusieurs tomes. Le monde des anges n’est pas non plus détaillé, ce qui je trouve est bien dommage, on retiendra surtout la qualité du dessin.

Livre en un seul tome.

Je remercie de tout cœur Interforum pour cette découverte !

*Mylène*

Ajouter un commentaire

 
×