Créer un site internet

Les mémoires de Vanitas T1

Les memoires de vanitas tome 1 885383

 

Auteur : Jun Mochizuki

Résumé :

Fin du XIXe siècle. Paris est en plein émoi à la suite d’attaques répétées de vampires. Pourtant, la règle d’or de leur communauté est de ne pas s’en prendre aux humains ! Un mal mystérieux semble ronger ces créatures immortelles...

C’est en cette période troublée que Noé arrive dans la capitale. Né suceur de sang, il suit la trace du grimoire de Vanitas, artefact légendaire craint de tous les vampires. On dit qu’il permet à son détenteur d’interférer avec ce qu’il y a de plus sacré pour eux : le nom véritable, symbole même de leur vie. Le modifier peut les rendre fous, voire les anéantir...

À bord de l’énorme vaisseau flottant sur lequel il a embarqué, Noé fait la connaissance d’Amélia. Alors qu’il l’aide à se remettre d’un malaise, tout s’emballe : elle perd la tête et révèle sa nature de vampire devant les passagers ! C’est alors qu’entre en scène un mystérieux assaillant, se présentant comme... Vanitas ! Devant un Noé bouche bée, il dégaine le fameux grimoire et apaise l’accès de folie de la jeune femme. L’artefact ne serait donc pas qu’une arme mortelle ? Vanitas, héritier du nom et du pouvoir du créateur du livre, a une mission : sauver les vampires de la malédiction qui pèse sur eux !

Mon avis :

Voici un premier tome qui met en scène les vampires dans un univers Steam punk très réussi, je remercie de tout coeur Interforum pour cette belle découverte.

J’ai mis peut-être un peu de temps à entrer dans l’histoire, mais rapidement je me suis prise d’affection pour les deux personnages principaux. Pour le moment, on y trouve beaucoup de mystères ce qui donne envie de lire la suite. L’intrigue s’installe néanmoins très vite et nous permet de plonger au cœur de cet univers plus facilement.

Les dessins sont beaux et rythmés, nous retrouvons la patte de Jun Mochizuki avec plaisir. J’ai aussi beaucoup apprécié Noé, pour son honnêteté et sa crédulité, mais je pense qu’il est moins bête qu’il n’en a l’air. Celui qui m’a toutefois le plus fascinée c’est tout de même Vanitas. J’adore sa façon de sourire et la manière qu’il a de tourner les choses en sa faveur. On sent qu’il cache beaucoup de choses et que sous ses airs nonchalants se cache un stratège. Je trouve que ces deux personnages font un très bon duo tout comme j’adore leur design. Jeanne et son maître m’ont beaucoup plu aussi, j’avais envie de connaitre leur histoire. Jeanne semble être un personnage complexe que j’ai hâte de découvrir. Et n’oublions pas Murr, ce chat trognon qui se fait chaque fois oublier, le pauvre xD.

On y trouve aussi de belles petites blagues qui permettent de détendre l’atmosphère même si parfois je n’y ai pas toujours été sensible. Je pense qu’un lecteur plus jeune que moi trouvera cela plus drôle.

Pour l’histoire, il semble que tout tourne autour du grimoire de Vanitas, chaque protagoniste parait avoir sa version des faits et il est dur de savoir qui d’entre eux a tort ou raison.

En bref à découvrir, c’est une lecture très entrainante qui se lit facilement, nous avons le droit à un tome épais et bien complet, je le conseille vivement !

 

*Mylène*

Ajouter un commentaire

Anti-spam