Sukedachi 09 T1 à T5

Sukedachi 09 tome 1 792563

 

Auteur : Seishi Kishimoto

 

Éditions : Kurokawa

Résumé :

Véritables incarnations de la loi du Talion dans le Japon féodal, les « Sukedachi », des guerriers d’élites, ont disparu après des siècles de présence… mais les voici de retour au sein d’une organisation gouvernementale pour appliquer leur justice : impitoyable, irrémédiable et définitive !

Bras vengeurs, assassins, mercenaires, anges exterminateurs ou démons… qui sont ces guerriers aux multiples noms ? Face à une société moderne qui semble trop laxiste vis-à-vis de la criminalité, les Sukedachi reviennent pour rétablir une justice radicale qui a fait ses preuves.

Mais où s’arrête la justice et où commence la vengeance ?

Mon avis :

Sukedachi 09 est une histoire qui m’a vraiment surprise en bien des points. Je ne pensais pas que l’histoire serait aussi intéressante et complexe. Elle nous offre une vision sur la peine de mort et les victimes de meurtriers. Si beaucoup de choses peuvent déjà nous perturber sur le fait de prendre une vie, les Sukedachi doivent en plus de cela, apporter vengeance aux familles des victimes.

Nous suivons donc Yûji Yamagishi, grand sensible et homme très précautionneux dans la vie, mais aussi Sukedachi en ces heures, appliquer la peine de mort. Les scènes sont atroces, mais ce qu’on vécut les victimes le sont encore plus. Nous ne pouvons que nous demander qui est véritablement Yûji pour être à ce point dévoué aux familles et vouloir exécuter les sentences. Car s’il y a bien une chose mystérieuse à son sujet ce sont ses bras et ses jambes.

Mais il n’est pas le seul à faire partie de l’équipe des Sukedachi et chaque membre nous offre un passé douloureux aux conséquences inattendues.

Les personnages sont remarquablement dessinés et les émotions très bien retranscrites. On évolue de tome en tome en découvrant lentement ce qui a touché à ce point ces hommes et femmes pour devenir Sukedachi. Nous avons aussi une partie importante avec la politique qui entre en jeu et les retombées de telles actions sur le peuple.

En bref, bien des aspects sont abordés afin de nous offrir tous les points de vue possibles et nous faire réfléchir. Cette série s’adresse à un public averti, car la violence se trouve au coeur de l’histoire, toutefois, arrivé au tome 5, je me suis demandé s'il s’agissait réellement de la fin. Je trouve que cela aurait nécessité une suite, bien qu’on ne reste pas frustré une fois au bout, il n’en est pas moins qu’un tome en plus aurait été le bienvenu.

Je recommande donc, c’est un très bon Shonen sans temps mort aux dessins remarquables, complexe et aussi puissant par les sentiments que tous les personnages véhiculent. À découvrir donc !

Et je remercie de tout coeur Interforum Editis Canada pour leur confiance et ce très beau service presse !!!

 

*Mylène*

Ajouter un commentaire