Le cygne d'Arbélia

Nouvelle image bitmap

Image libre de droit sur Freepik : <a href='https://fr.freepik.com/photos-libre/lac-dans-les-montagnes_1286252.htm'>Designed by Photoangel</a>

 

Cette nouvelle de Xavier Moreaux est disponible à la fin de L’Œuf de Tanglemhor, roman fantasy d’Azaël Jhelil.

En guise de résumé, je vous propose un court extrait. Cette nouvelle appartient au genre fantasy.

 

« Qu’y a-t-il après la mort ?

Plus que tous les autres êtres qui avaient foulé le sol de la Terre, il se heurtait au doute irréfragable. L’Éternité est une torture sans fin pour qui veut vivre à tout prix. »

 

Mon avis :

Des mots enfilés comme autant de perles nacrées sur un fil.

 

L’écriture de Xavier Moreaux m’a bouleversée. La prose est poétique, les descriptions toutes en courbes et arabesques. L’univers, que l’on sent tapi, si bien construit, m’a embarquée dans un tourbillon de frissons. Le suspense apporte une touche de fraicheur à la fois bienvenue, mais oppressante !

 

Le cygne d’Arbélia est une belle, très belle découverte. Et l’engoulerêve de L’Œuf de Tanglemhor trouve enfin une explication…

 

*Iléana*

 

Coup de cœur pour L’Œuf de Tanglemhor, ma chronique est ici.

 

Extrait :

« Lorsqu’elle s’avança sur les planches de bois précieux, la brume avait à nouveau envahi le lac. Elle courut pourtant sans voir plus que ses pieds, manquant à chaque foulée de glisser sur les planches humides. Elle ne s’arrêta que parvenue à l’extrémité du ponton et se mit à scruter la grisaille environnante. La brume tourbillonna devant elle, laissant apparaître à dix pas de là le cygne immobile. »

Commentaires (1)

Azael
  • 1. Azael | 24/11/2018
Bonjour Iléana,
Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de Xavier.
Même s'il n'est plus là pour la lire, j'ai adressé ta chronique à toute sa famille et l'ai publiée sur ma page fbk #Tanglemhor.
Un million de mercis pour son souvenir...

Ajouter un commentaire