JOJO'S BIZARRE ADVENTURE: DIAMOND IS UNBREAKABLE

Jojo s bizarre adventure live visuel

 

Réalisé par Takashi Miike

Sénario : Itaru Era

Résumé :

Bienvenue à Morioh, une ville balnéaire où plusieurs habitants sortent de l’ordinaire. On y retrouve Koichi, un étudiant paisible récemment arrivé; la jolie Yukako, qui a pris ce dernier sous son aile avec zèle; et Josuke Higashikata, alias Jojo, la pièce de résistance. Depuis sa tendre enfance, Jojo possède un pouvoir appelé Stand, une sorte d’énergie lui permettant de guérir les blessures et d’invoquer une entité surpuissante lorsqu’il est contrarié. Toutefois, derrière ses airs de délinquant se cache un jeune homme foncièrement bon et poli qui n’abuserait jamais de sa puissance... sauf si un malheureux sort un commentaire déplacé sur son impressionnante coiffure. Mais il pourrait bien avoir à user de ses capacités à des fins plus utiles, car Angelo, un tueur en série maîtrisant aussi le Stand, accumule les victimes. Lorsque Jojo s’interpose dans les plans sordides d’Angelo, celui-ci décide de prendre notre héros en chasse, de même que sa famille et ses amis. Pire encore, un mystérieux archer rôde à Morioh et vise à aggraver cette situation déjà délicate.

 

Bande annonce : http://fantasiafestival.com/festival/fr/2017/films-et-horaire/films/666

 

 

Mon avis :

 

 

C’est toujours délicat quand il s’agit d’une reprise, je dirais que l’univers a été respecté, mais que certains personnages ne m’ont pas vraiment plus tel que Jotaro. Je trouve que c’est le seul à ne pas respecter le caractère design, pas de charisme et presque plus petit que Josuke. Heureusement que l’histoire n’est pas centrée sur lui.

Pour ce qui est de l’histoire justement, je trouve que ça respecte assez bien la série même si quelques passages ont été coupés, mais je n’ai pas trouvé ça très dérangeant. Les stands sont bien représentés même si mon chéri — ultime fan de la série qui a tous les manga, etc. et qui travaille dans l’infographie, donc habitué aux effets — a grincé des dents. Mais je dois avouer que pour moi, ça passait bien. (Il a tout de même dit que le stand avec l’eau était bien fait, mais il n’a pas parlé des autres, si ont décode, c’est qu’il les a trouvé boff), donc à voir, pour les fans ultimes comme mon chéri, certains peuvent ressentir de la déception xD.

Sinon au niveau décor justement, j’ai trouvé que cela pêchait parfois, mais que c’était néanmoins assez proche de l’animer. Le grand-père de Josuke est très bien joué, un peu moins sa mère qui ne se détache pas trop et ressort un peu banale (dommage). Il a dû être dur pour les Japonais de sortir du stéréotype connu. Sinon le reste de la bande est bien retranscrit, j’ai bien ri à certains moments tandis qu’à d’autres j’ai trouvé le film lent... mais lent, le manoir est le moment de l’agonie, mais bon ont s’en sort bien tout de même.

En résumé, un film sympathique avec un univers à découvrir, cela ne plaira surement pas à tout le monde, mais je trouve que c’est bien réussi.

 

*Mylène*

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×